nouvelles

La course à la chefferie du Bloc québécois est fermée


Marqué : .

J’ai plaidé dans ma vidéo parue la semaine dernière pour un Bloc québécois plus ouvert à la veille de cette élection de 2019 cruciale pour le mouvement indépendantiste.

Les règles proposées pour l’élection de notre nouveau chef ne me paraissent pas du tout aller dans cette direction. En voici un exemple.

On demande à un éventuel candidat à la chefferie du Parti conservateur de trouver en plus d’un an trois cents membres du parti à travers tout le Canada pour appuyer sa candidature. Au NPD, un candidat potentiel aura le même délai pour trouver cinq cents signatures de membres qui le soutiennent.

Au Bloc qui a moins de membres que ces deux partis, on proposera au Conseil général du 4 février prochain qu’une personne intéressée à poser sa candidature doive trouver au Québec, sans avoir la liste des membres, mille signatures de membres en règle pour l’appuyer et ce en moins de deux mois. Sauf pour des candidats très précis, mission presqu’impossible.

J’appelle cela une course fermée. Demain, je donne un autre exemple.

Je vous invite aussi à consulter la deuxième et troisième partie de cette publication.

2 Comments

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s