Revue de presse

Nous, indépendantistes

Lettre ouverte publiée dans Le Devoir, le 19 avril 2018

Aux membres du Bloc québécois,
Nous sommes tous indépendantistes et nous ne devrions pas permettre à Martine Ouellet de se couvrir du drapeau du Québec pour cacher son grave problème de leadership. Elle a certainement des qualités, mais elle n’a pas inventé le discours souverainiste, n’est pas la seule à pouvoir le porter et, de toute évidence, le défend mal. Lire l’article


Que doit faire une organisation quand des renseignements personnels disparaissent?

La perte d’un ordinateur portable contenant les renseignements de 52 000 personnes en février 2013 continue d’occuper la Cour supérieure du Québec, qui devra se prononcer sur cet événement à partir du cas d’un résident de Granby victime de fraude dans les années qui ont suivi. Lire larticle

La poursuite déposée par un résidant de Granby survient à la fin d’une année 2017 marquée par plusieurs épisodes de pertes de renseignements personnels, notamment chez Equifax et Uber. 


Au sujet de Ste-Marthe-sur-le-Lac

Accuser sans fondement une entreprise de fraude peut coûter cher.

Un article de Pierre-André Normandin au sujet du jugement prononcé le 14 août 2015 par la juge Guylène Beaugé. Lire l’article
Accuser sans fondement une entreprise de fraude peut coûter cher. Et présenter... (PHOTO D'ARCHIVES)


Au sujet de Dérives de la commission Charbonneau


Me Louis Demers, auteur de «Dérives de la commission Charbonneau»

Entrevue avec Paul Arcand à l’émission Puisqu’il faut se lever, à 98,5 le 25 novembre 2015

 


Les «bavures» de la commission Charbonneau

Une entrevue à Salut Bonjour (TVA) le 2 février 2015
Pour écouter l’entrevue


Lawyer: Charbonneau Commission has « damaged » QC, should « never again » be repeated

Une entrevue avec Mike Finnerty à l’émission Daybreak, à CBC Radio-Canada, le 28 janvier 2015

Maitre Louis Demers is a lawyer who says that the Charbonneau Commission went on too long, was too powerful, and should have been more cautious with verifying witness testimony. He’s written a book called Les Dérives de la Commission Charbonneau.
Pour écouter l’entrevue


Le livre Dérives de la commission Charbonneau, avec Me Louis Demers

Entrevue avec Marie-France Bazzo à l’émission C’est pas trop tôt, à la radio de Radio-Canada, le 27 janvier 2015

Pour écouter l’entrevue diffusée à 8 h 22


New book viciously criticizes Charbonneau Commission

Ex-Accurso lawyer says uncorroborated testimony accepted as fact.
Richard Deschamps, CJAD, le 27 janvier 2015
Pour lire l’article


Me Louis Demers, auteur de «Dérives de la commission Charbonneau»

Entrevue avec Paul Arcand à l’émission Puisqu’il faut se lever, à 98,5 le 27 janvier 2015

Les « bavures » de la commission Charbonneau


Charge cinglante contre la commission Charbonneau  

Un article de Denis Lessard, publié dans La Presse, le 27 janvier 2015

Pendant trois ans, la commission Charbonneau a multiplié les exécutions sommaires, brisé des réputations, mis de côté des règles de droit parmi les plus élémentaires pour débusquer du «croustillant» à donner en pâture aux médias.
Pour lire l’article Charge cinglante contre la commission


Des exécutions publiques évitables

Le Devoir publiait, le vendredi 23 janvier, un passage de mon nouveau livre Dérives de la commission Charbonneau , publié aux Éditions Liber et en librairie, sauf chez Renaud-Bray, à compter d’aujourd’hui.  Je vous invite à me lire.
http://www.ledevoir.com/societe/justice/429671/commission-charbonneau-des-executions-publiques-evitables


Au sujet de Scènes d’une époque trouble – Carnet d’un avocat


Entrevue avec Richard Martineau aux Francs Tireurs, à Télé-Québec

L’entrevue avec Richard Martineau se déroulait dans les couloirs du métro de Montréal, au printemps 2014



lanctot



droit_inc.jpg


monde_juridique


faits_et_causes

One Comment

  • Que dire de cet avocat frondeur, téméraire, cet électron libre qui ose…qui ose!!!. Enfin, on peut s’attendre à connaitre des aspects inédits de cette fameuse Commission. Louis Demers, plaideur hors pair, a trouvé moyen, grâce à sa plume acide de nous faire revivre des moments cruciaux qui, soient nous échappaient soient nous étaient rendus opaques par les acrobaties du personnel de la Commission. Ce nouveau vent de fraîcheur qui, je l’espère, va balayer les discours genre langue de bois de nos fonctionnaires pseudo juridiques devrait nous éclairer et nous permettre à renforcer notre idée de la démocratie.

    J’aime

Les commentaires sont fermés.